Les 3 phases d'une partie

Une partie d'échecs se décomposent en trois grandes phases : l'ouverture, le milieu de partie, la finale. Après une présentation générale, une page est consacrée à chacune des phases : ouverture, milieu et finale

L'ouverture

[ haut de page ]

Comme son nom l'indique, concerne le début de la partie. C'est-à-dire du premier coup des blancs jusqu'a la fin du développement des pièces et les premiers échanges de pièces. Les ouvertures sont le sujet d'une littérature abondante.

Le milieu de partie

[ haut de page ]

Après l'ouverture, les pièces sont développées et la position équilibrée. Se pose alors la question cruciale et souvent déroutante pour le débutant ; QUE FAIRE ?. Le milieu de partie est le moment ou tout peut basculer d'un coté souvent suite a quelques combinaisons de bases qu'il faut connaître (fourchette, échec double, échec à la découverte, surcharge)

La finale

[ haut de page ]

Après l'échange de la majorité des pièces il ne reste plus souvent sur l'échiquier que les deux rois, des pions et une ou deux pièces dans chaque camp. Une finale permet souvent de concrétiser l'avantage d'un pion supplémentaire. Si le camp possédant un pion de plus arrive à le mener jusqu'à la promotion il aura gagné ! (le pion se transformant en dame, l'avantage sera décisif)