La notation d'une partie

Introduction
La notation algébrique complète La notation algébrique abrégée
Les annotations Le format PGN
Le format FEN Le format EPD

Introduction

[ haut de page ]

La notation algébrique fut inventée par le joueur Philippe Stamma qui l'introduit pour la première fois dans son ouvrage Le Noble Jeu des échecs (1745). Philidor contribua à populariser cette notation. Aujourd'hui c'est le système de notation reconnu par la FIDE et utilisé partout dans le monde. C'est donc un véritable langage international qui permet d'échanger facilement de nombreuses parties d'échecs avec un simple fichier texte. (voir format PGN).

Notation algébrique complète

[ haut de page ]

Chaque coup est désigné par sa case de départ et d'arrivée. Aucune ambiguïté n'est possible. Une prise est signalée par une croix.

1. e2-e4 d7-d5
2. e4xd5 d8xd5

La promotion est notée avec le signe égal suivi de la lettre de la pièce : e7-e8=D
L'inconvénient de cette notation est sa lourdeur, une notation abrégée a donc été adoptée.

Notation algébrique abrégée

[ haut de page ]

C'est la notation internationalement utilisée. Elle permet d'échanger très facilement des parties stockées dans un simple fichier texte.
Chaque coup est désigné par une lettre représentant une pièce suivi de sa case d'arrivée :

1. e4 e5 signifie le pion blanc joue de e2 en e4 et le pion noir joue de e7 en e5
2. Cf3 Cc6 signifie cavalier blanc joue de g1 en f3 et cavalier noir joue de b8 en c6
3. Fb5 a6 signifie fou blanc en b5,  pion en a6
4. Fxc6 dxc6 signifie fou prend cavalier et pion d7 prend fou

Lorsque deux pièces différentes peuvent atteindre la même case, il est nécessaire de lever l'ambiguïté. On indique alors la colonne ou la rangée de la case de départ. Exemple avec une tour en f1 et a1 : Tfe1 indique que la tour de la colonne f joue en e1

Le petit roque est noté O-O, le grand roque est noté O-O-O. (lettre O)
La promotion est notée e8=D, parfois le signe égal est omis e8D

Lettres utilisées pour désigner les pièces en fonction de la langue

Français
Rroi
Ddame
Ffou
Ccavalier
Ttour
 pion
Anglais
Kking
Qqueen
Bbishop
Nknight
Rrook
 pawn
Italien
Rre
Dregina
Aalfiere
Ccavallo
Ttorre
 pedone
Espagnole
Rrey
Ddama
Aalfil
Ccaballo
Ttorre
 peon
Allemand
KKönig
DKönigin
LLäufer
SSpringer
TTurm
 Bauer
Russe
RKorol'
DFerz'
FSion'
CKon'
TLad'ya
 Peshka

Les annotations d'une partie

[ haut de page ]

La notation d'une partie peut être enrichie par les annotations suivantes :

!Bon coup
!!Très bon coup
?Mauvais coup
??Très mauvais coup
!?Coup intéressant
?!Coup douteux
+Echec
++Echec et mat
#Echec et mat
xPrise
e.p.Prise en passant
o-oPetit roque
o-o-oGrand roque
=Position égale
Position indéterminée
Les blancs sont gagnants
Les blancs sont mieux
Les blancs sont légèrement mieux
Les noirs sont gagnants
Les noirs sont mieux
Les noirs sont légèrement mieux
1-0Victoire des blancs
0-1Victoire des noirs
0,5-0,5Match nul
1/2-1/2Match nul

Remarque : Le signe ++ est parfois défini comme indiquant un échec double.

Le format PGN

[ haut de page ]

Ce format permet de noter une partie d'échecs. PGN est l'abréviation de Portable Game Notation.
Vous trouverez les spécifications détaillées (en anglais) à l'adresse suivante : http://www6.chessclub.com/help/PGN-spec

Un fichier PGN se structure en 3 parties :

Les tags (ou marqueurs)
Un tag s'écrit avec la syntaxe suivante : [nom_du_tag "valeur_du_tag"]
Les 7 tags de base :

[Event ""]
[Site ""]
[Date ""]
[Round ""]
[White ""]
[Black ""]
[Result ""]
: décrit l'événement,championnat du monde...
: décrit le lieu..
: date de l'évenement au format AAAA.MM.JJ (année,mois,jour)
: indique le numéro de ronde
: nom du joueur avec les blancs
: nom du joueur avec les noirs
: résultat de la partie : 1-0, 0-1, 1/2-1/2 ou *

Autres tags souvent utilisés

[WhiteElo ""]
[BlackElo ""]
[ECO ""]
[Annotator ""]
[PlyCount ""]
: classement ELO du joueur avec les blancs
: classement ELO du joueur avec les noirs
: code ECO de l'ouverture
: nom de la personne ayant annoté la partie
: nombre de (demi) coups joués (ex 1. e4 e5 2. f3 compte pour 3 coups)

Tags pour spécifier une position spécifique de départ (bientôt supporté par iEchecs)
[SetUp ""] : 0 indique la position standard, 1 une position particulière
[FEN ""] : description de la position au format fen
C'est indispensable pour noter des parties de Fischer Random Chess par exemple.

La partie en notation algébrique
Les coups de la partie sont décrits avec la notation algébrique (1. e4 e5 2 Cf3...)
Des commentaires peuvent être ajoutés entre accolades {...}
Des variantes peuvent être ajoutées entre parenthèses (...)

Le terminateur
Le fichier doit se terminer par l'un des quatre terminateurs: (qui doit être identique à la valeur du tag [Result])
1-0 : victoire des blancs
0-1 : victoire des noirs
1/2-1/2 : match nul
* : pour indiquer une partie en cours ou un résultat inconnu

Exemple complet (que vous pouvez copier/coller pour l'importer avec iEchecs)
[Event "Deep Junior / Garry Kasparov"]
[Site "New York"]
[Date "2003"]
[Round "3"]
[White "Kasparov, Garry"]
[Black "Deep Junior"]
[Result "0-1"]
1. d4 d5 2. c4 c6 3. Nc3 Nf6 4. e3 e6 5. Nf3 Nbd7 6. Qc2 b6 7. cxd5 exd5 8. Bd3 Be7 9. Bd2 O-O 10. g4 Nxg4 11. Rg1 Ndf6 12. h3 Nh6 13. e4 dxe4 14. Bxh6 exd3 15. Rxg7+ Kh8 16. Qxd3 Rg8 17. Rxg8+ Nxg8 18. Bf4 f6 19. O-O-O Bd6 20. Qe3 Bxf4 21. Qxf4 Bxh3 22. Rg1 Qb8 23. Qe3 Qd6 24. Nh4 Be6 25. Rh1 Rd8 26. Ng6+ Kg7 27. Nf4 Bf5 28. Nce2 Ne7 29. Ng3 Kh8 30. Nxf5 Nxf5 31. Qe4 Qd7 32. Rh5 Nxd4 33. Ng6+ Kg8 34. Ne7+ Kf8 35. Nd5 Qg7 36. Qxd4 Rxd5 0-1

Le format FEN

[ haut de page ]

FEN est l'abréviation de Forsyth-Edwards Notation. Le principe fut inventé par l'écossais David Forsyth au 19ième siècle.
Ce format permet de décrire une position. En partant de la case A8 en haut à gauche, chaque rangée de l'échiquier est décrite de gauche à droite et séparée par un /. Les lettres minuscules sont utilisées pour les pièces noires, les lettres majuscules pour les pièces blanches. Une lettre indique la présence d'une pièce, un chiffre indique le nombre de cases vides jusqu'à la prochaine pièce.

Le format FEN comporte 6 champs séparés par un espace
Champ 1 : description de la position
Champ 2 : couleur au trait : w si c'est aux blancs de jouer et b pour les noirs
Champ 3 : validité des roques : la présence d'une lettre indique que le roque est possible, si aucun roque n'est possible on utilise le caractère -.
on utilise les lettres K et Q pour le petit et grand roque blanc et les lettres k et q pour les noirs
Champ 4 : prise en passant : indique la case de la prise en passant sinon -
Champ 5 : nombre de demi-coups depuis une capture ou un mouvement de pion (utilisé pour la règle des 50 coups)
Champ 6 : nombre de coups de la partie (incrémenté à chaque coup des blancs)

Exemple avec la position initiale : tcfdrfct/pppppppp/8/8/8/8/PPPPPPPP/TCFDRFCT b KQkq
La notation fen suivante : 5r2/p1p2p2/5C1P/1p4t1/8/1P6/5T2/7R signifie donc
1ère rangée: 5 cases vides, roi noir, 2 case vides
2ième rangée : pion noir, 1 case vide, pion noir, 2 cases vides, pions noirs, 2 case vides
etc...

Le format EPD

[ haut de page ]

EPD est l'abréviation de "Extended Position Description". Il permet de décrire une position comme le format FEN mais avec des informations supplémentaires. Ce format est notamment utilisé avec les logiciels d'échecs.
Le format comporte 5 champs. Les quatres premiers sont identiques au format FEN, le cinquième décrit une liste de fonctions (avec parfois des paramètres). Exemple : indication du code ECO, évaluation de la position, coup prévu.

La connaissance de la syntaxe n'est pas nécessaire puisque ce format est destiné à être directement importé dans un logiciel.